white-and-yellow flowers on photo album

Les meilleurs sites pour commander un album de mariage

Dans mon article sur la création d’un album photo, j’ai essayé de donner des informations pertinentes aux mariés qui souhaitent réaliser leur album photo par leurs propres moyens.

Aujourd’hui, je vais un peu m’attarder sur les différents sites internet qui proposent des albums photos de mariage.

À mon avis, Saal Digital est le laboratoire qui arrive en tête. Voici pourquoi.

#1 Saal Digital

Premier dans notre classement, Saal Digital a de quoi séduire.

Le logiciel le plus intuitif

En règle générale, les prestataires proposent plusieurs logiciels pour réaliser un album photo : en ligne, sur smartphone via une application ou bien sur ordinateur. C’est le cas de Saal Digital.

Ne vous prenez pas la tête, choisissez la version ordinateur. Vous aurez accès à plus de fonctionnalités et le confort d’utilisation sera au rendez-vous. En plus le logiciel existe pour Mac et Windows.

Concernant les modèles de mise en page, leur présentation est leur sélection est très simple. Il est possible de filtrer les modèles en fonction du nombre de photos attendues sur une page. Un simple clic sur le modèle permet de l’appliquer sur la page, même si les photos sont désorganisées, elles s’organiseront toutes seules.

Le logiciel est hyper réactif. Idéal pour une personne impatiente comme moi :).

Une ligne rouge matérialise la limite à ne pas dépasser pour que la photo ne soit pas rognée à l’impression. De plus, un petit message s’affiche sur la photo pour prévenir que la qualité de l’image est faible.

Un choix de formats très large

Saal Digital propose grosso modo deux type d’album, normal et Professional Line. La différence étant que ce dernier a un type de couverture bien particulier : l’acrylique. Autre différence, il est fait main. Argument marketing ? À vérifier à l’avenir.

Au niveau des tailles proposées, le choix est large. Sans surprise, on trouve du format carré, paysage et portrait, pour des tailles allant du 15×15 cm au 42×28 cm. De quoi satisfaire la plupart des besoins.

Saal Digital fait la différence avec les couvertures

Saal Digital se démarque vraiment de ses concurrents au niveau du choix de la couverture.

Sans entrer dans le détail, il y a 5 catégories de couverture : standard (qui doit correspondre à une couverture rigide classique), aspect cuir, effet bois, liège et lin. Chaque catégorie a des variantes de couleurs.

Il existe une catégorie “supplémentaire” qui concerne la gamme Professionnal Line déjà mentionnée plus haut qui est l’acrylique. En fait il s’agit plus d’une option sur la couverture qui consiste à y ajouter du verre acrylique pour augmenter la profondeur et l’éclat des couleurs. Idéal donc pour celles et ceux qui souhaitent mettre une photo en couverture.

Il est possible d’ajouter du texte et des dessins (appelés cliparts) sur la couverture. Attention cependant (avis personnel) : faites dans la simplicité et la sobriété. Par exemple, il suffit amplement de mettre les prénoms des mariés avec à la limite un petit cadre autour.

Dernière chose : à partir d’une certaine taille d’album, il est possible d’ajouter une option “couverture molletonnée”, rendant la couverture plus “soft” et plus douce.

Des papiers au rendu ordinaire

Sur le rendu, rien à signaler ici, vous aurez le choix entre le brillant et le mat. À noter cependant que dans la gamme Profesionnal Line, il est proposé un papier mat de qualité supérieure.

Par ailleurs, chaque gamme (normal et Professionnal Line) se décline en deux versions qui se démarquent par l’épaisseur du papier. En effet, un papier très épais est plus agréable à manipuler.

Enfin, tous les albums ont une ouverture à plat.

Saal Digital tire son épngle du jeu avec le coffret

Autre point de démarcation de Saal Digital : le coffret. Mais pourquoi faire me direz-vous ? Déjà ça fait joli, ça impressionne les invités et surtout ça protège l’album des “agressions extérieures”. En gros, c’est utile et agréable.

Le coffret se décline en plusieurs versions selon la matière qui le compose : simili-cuir, lin ou carton.

Un bon rapport qualité/prix

Petit plus : pendant toute la conception de l’album, le prix total est indiqué en bas de page. Ce qui permet de voir rapidement si on entre dans le budget ou pas.

Autre chose : à l’ouverture du logiciel, la page d’accueil propose régulièrement des remises sur des produits.

Concernant le prix de l’album, il faut compter une 50aine d’euros pour un album de 12 pages et 80 euros environ pour un album de 24 pages, avec papier extra épais et couverture simili cuir. C’est un prix indicatif car le prix final que vous allez payer dépend beaucoup des options que vous aurez choisies.

Sur les tarifs d’expédition, il faut compter 5 euros pour un envoi normal et 17 euros pour un envoi express. Correct.

Précisions avant de passer commande

Avant de valider une commande, n’oubliez pas de vérifier plusieurs choses :

  • Que la qualité des photos est adéquate.
  • Que les photos ne dépassent pas.
  • Prévisualisez l’album en entier pour ne pas avoir de surprise.

#2 Matisseo

Le deuxième prestataire que nous allons étudier ensemble est Matisseo. Comme vous avez une bonne mémoire, vous vous souvenez sans doute que je recommande les livres avec ouverture à plat. Matisseo propose plusieurs collections, il faut donc bien veiller à choisir la collection “Livre à plat”.

Un logiciel en ligne performant

À la difference de Saal Digital, Matisseo ne propose qu’une application en ligne. Ceci dit, elle fonctionne très bien. L’interface est claire est épurée.

De plus, le logiciel affiche certains recommandations au démarrage d’un projet, ce qui peut être d’une grande aide surtout si on est néophyte.

En revanche, les zones risquées ne s’affichent pas par défaut. Il faut bien faire attention à cocher la case correspondante pour ne pas voir nos photos coupées à des endroits critiques.

Les modèles de mise en page s’appellent des gabarits, et leur utilisation est très simple. Les gabarits sont classés en fonction du nombre de photos que l’on souhaite placer sur les pages. Il n’y en a pas beaucoup, mais au moins ça a l’avantage de ne pas perdre l’utilisateur en allant directement à l’essentiel.

Formats : le minimum syndical

Il y a 6 formats : 3 paysage, 2 carré et 1 portrait. Pas trop de chichis. Toujours fidèle à sa philosophie, Matisseo fait dans la simplicité et la clarté.

Un seul type de couverture

Un seul choix est proposé ici, à savoir “Dure satinée”.

On peut y mettre ce qu’on veux : juste un couleur de fond, avec du texte ; une image avec du texte, etc.

Attention cependant à la présence d’une code barre avec la mention www.matisseo.com au dos du livre. Ca peut en rebuter certains.

Absence de coffret

Malheureusement, Matisseo ne propose pas de coffret. Peut être à l’avenir.

Papiers classiques

Deux rendus de papiers sont proposés : HD Lustré et HD Glossy. Glossy semble correspondre au rendu brillant. En revanche, je ne peux pas confirmer que HD Lustré correspond à mat. Selon le site, c’est un papier à grain très doux, mais il n’y a pas plus d’information.

Par ailleurs, le papier a l’air assez épais (0.8mm), comme on l’aime !

Petite particularité de Matisseo : la page de garde. C’est une double page noire texturée qui est insérée au début du livre. Ça peut ajouter du cachet à votre album.

Un prix à la hauteur de la qualité

Niveau tarif, il faut compter environ 100 euros pour un livre de 24 pages, ayant une taille de 33×26 cm, avec du papier brillant.

Niveau livraison, il n’y a qu’une option appelée “Rapide”, pour un cout de 11 euros.

#3 Cewe

Comme ses concurrents, Cewe propose pas mal de produits autour de l’impression photo. C’est un prestataire très connu “dans le game”. Nous allons nous intéresser de près à ses albums photos.

Un logiciel difficile à prendre en main

Cewe propose un logiciel en ligne et sur ordinateur. Vous me connaissez maintenant, je préfère la version sur ordinateur. Et c’est celle que je vais tester. En revanche, les utilisateurs de Mac devront se contenter de la version en ligne :(, désolé les gars.

Le logiciel est pas mal, mais un peu moins réactif que celui de Saal Digital. En revanche, il dispose de beaucoup d’aides et d’accompagnement dans l’utilisation.

Je trouve quand même le logiciel un peu touffu. Moi qui aime les choses simples, je dois réfléchir plus que d’habitude pour arriver à un résultat qui me plait.

Par exemple, on se perd facilement entre les “Styles”, “Modèles de livre” et “Mises en page”.

Au niveau des alertes, si la qualité des photos ne correspond pas à la taille à imprimer, un énorme point d’exclamation viendra vous le rappeler. En revanche je n’ai pas trouvé comment afficher la zone à ne pas dépasser …

Une gamme de formats très large

Alors là, il y a de quoi satisfaire tout le monde, du carré, du paysage, du portrait, du XXL en veux-tu en voilà. J’ai carrément la flemme de tout énumérer ici.

Un seul type de couverture

Un seul choix de couverture, à savoir couverture rigide. En revanche, il est possible d’activer une option “Effet relief”, qui viendra ajouter un peu de relief sur les éléments de la couverture.

Absence de coffret

Cewe ne propose pas de coffret pour l’album. Par contre, il est possible d’inclure une boîte cadeau si l’album est pour offrir.

Papiers habituels

Pour les albums avec ouverture à plat, il y a trois rendus possible au niveau du papier : “Satiné”, “Brillant”, “Mat Premium”. La papier photo satiné est un peu un mix entre le mat et le brillant.

Un prix très attractif

Il faut compter environ 40 euros pour un album au format A4, 26 pages.

De plus, il y a deux mode de livraison : livraison normale pour 4,95€, et une livraison express pour un supplément de 4 euros.

Conclusion

Parce qu’un tableau parle plus qu’un texte de 10 lignes, je vous ai résumé ci-dessous ce que je pense des 3 prestataires, dans les grandes lignes. Bien entendu, c’est une photo à un instant T, et ça peut évoluer dans le temps.

Saal Digital

Matisseo

Cewe

Les +

  • Bon rapport qualité prix

  • Interface intuitive et rapide

  • Beaucoup de choix, surtout au niveau des couvertures

  • Possibilité d'ajouter un coffret

  • Qualité au rendez-vous

  • Va à l'essentiel

  • Prix bas

  • Aide à l'utilisation du logiciel

Les -

  • Uniquement en ligne

  • Prix elevés

  • Logiciel pas très intuitif et complexe

  • Choix limité

  • Fait un peu cheap

Note